Offre de formation

Le programme de la formation doctorale pourra être très diversifié et emprunter à diverses filières disciplinaires universitaires. Il va de soi que le programme individuel du doctorant doit être approuvé par l’instance compétente dans chaque université organisant ce doctorat. Le cas échéant et selon des modalités réglementaires des institutions universitaires concernées, d’autres activités, complémentaires ou préalables (prérequis) pourront y être introduites.

Formation doctorale : 60 crédits (prévue par le décret du 31 mars 2004)

Soit 60 crédits à acquérir dans les activités suivantes, selon des proportions variables à déterminer pour chaque étudiant, selon les modalités réglementaires applicables dans l’institution d’inscription. A titre de recommandation, le conseil scientifique de l’école propose ici une répartition de crédits qui lui semble procurer à cette formation un équilibre souhaitable entre les différents types d’activités en vue d’atteindre les objectifs de cette formation. Mais en tout état de cause une adaptation personnalisée à l’étudiant, à son cursus antérieur et à son projet personnel est indispensable.

Note : Les prestations obligatoires dans le parcours du doctorant que sont l’épreuve de confirmation, la défense privée et la défense publique ne sont pas tenues en compte ici, puisqu’il appartient à chaque institution universitaire de comptabiliser ou non ces activités comme partie intégrante de la formation doctorale en 60 crédits.


1. Séminaires disciplinaires et/ou interdisciplinaires (20 crédits minimum)

Pour la présentation des séminaires, cliquer sur l’offre annuelle précisée dans les dernières actualités à droite.

  1. Séminaire spécifique en Art et sciences de l’art
  2. Séminaires en collaboration avec d’autres écoles doctorales
  3. Autres séminaires

2. Diffusion de résultats de recherche (20 crédits minimum, dans au moins deux types d’activités différents parmi les suivants)

  • Participation à un colloque international ou à deux journées d’études internationales (et rapport y relatif)
  • Séjour dans un laboratoire de recherche ou atelier artistique (voire dans certains cas dans des laboratoires de recherche en entreprise, dans le cas par exemple, des étudiants en design) distincts de ceux des équipes constituant l’école doctorale (et rapport y relatif)
  • Activité de présentation du travail artistique (concert, expositions, spectacles…) dans des lieux et contextes de renom et de qualité reconnus (et rapport y relatif)
  • Rédaction d’un article publiable dans une revue spécialisée ou équivalent
  • Participation active (communication) dans une des activités scientifiques proposées dans le cadre des Groupes de contact du FNRS qui participent à l’école doctorale, ou dans d’autres groupes de contact présentant un intérêt en relation avec la recherche de l’étudiant.
  • Communication dans le cadre d’un  colloque international.

3. Activités d’accompagnement du travail artistique dans le cadre des écoles supérieures des arts (10 crédits minimum)

La nature de ces activités est relative au travail artistique du doctorant. Celui-ci s’organise selon des modalités variables selon les cas. Il s’agit en tous les cas d’un suivi régulier de la progression du travail proprement artistique.

L’école doctorale en Art et sciences de l’art organise des activités de formation destinées à accompagner le doctorat en Art et sciences de l’art. Crédits images d'en-tête : Estelle Lebrun, Modélisation subjective – Paulo Alves – Aleksandra Chaushova – Julie-Marie Duro – Cristian Andres Valenzuela Ponce